L'avenir de la filière automobile en France

9 juillet 2015

#automobile Peut-on encore acheter français? @ThierryBURGERH de la fac de sciences éco à 7h15 #madeinfrance pic.twitter.com/1iYzJSPcxW

— France Bleu Elsass (@BleuElsass) 8 Juillet 2015


 

Interview de Thierry Burger-Helmchen sur l’avenir de la filière automobile en France

 

 

PSA vient d'annoncer la construction d'un véhicule supplémentaire sur son site de Mulhouse... Mais le nombre des salariés continue à diminuer...

Ces suppressions d'emplois sont liées à la mise en place du monoflux depuis le 15 juin. Désormais 3 modèles sont fabriqués sur une seule et même ligne de montage. Au final on obtient une baisse des coûts de production non négligeable.

 

Il est là l'avenir de la filière automobile française? Dans l'innovation?

L’avenir de la filière automobile se trouve en effet dans l’innovation, tant au niveau des nouvelles énergies qui serviront à propulser les véhicules qu’à celui de la fabrication des composants et tout cela passe bien évidemment par l’évolution et la modernisation du système de production.

 

Est- ce qu'on a des chances face à des constructeurs chinois qui seront toujours moins chers?

En France, l’outil de production doit encore subir de sérieuses transformations pour faire face à la concurrence des pays dont les coûts de main d’œuvre sont inférieurs à ceux pratiqués en France. Le gouvernement a proposé récemment de nouvelles mesures dans cette perspective. D’autre part, on fabrique en France des pièces qui sont exportées pour des assemblages réalisés dans d’autres pays.

 

Quand on parle d'automobile, ça sert à quelque chose d'acheter made in France?

Le label officiel "Origine France Garantie" permet vis-à-vis du client une certaine « transparence » lorsqu’il achète un véhicule bénéficiant du label car plus de 50% de la valeur ajoutée industrielle provient de France. Pour certains modèles ce taux peut atteindre 69%. Cela est également bénéfique à la balance commerciale puisque 60% des véhicules fabriqués à Mulhouse sont exportés.