La FSEG et l’industrie du futur

23 mars 2016

Les Stammtischs sont des manifestations qui constituent l’occasion d’instaurer un véritable échange entre les chercheurs, les enseignants et le monde de l’entreprise. L’organisation de ces événements est portée par le laboratoire BETA (Bureau d’Économie Théorique et Appliquée), la CCI d’Alsace et VOIRIN Conseil en Management avec la collaboration d’ACCRO (ACtions pour un développement CRéatif des Organisations) et le soutien de la Chaire en Management de la Créativité de la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion (FSEG).

 stammtich salm Cette année, les différentes rencontres ont été l’occasion d’explorer le concept d’industrie 4.0 mis en évidence pour la première fois au salon de la technologie industrielle de Hanovre en 2011.

Dans le cadre de ces manifestations, le jeudi 17 mars 2016, la Société Alsacienne de Meuble (SALM), plus connue sous les marques Cuisines Schmidt et Cuisinella, a accueilli 130 personnes sur son site de production U2 de Sélestat. SALM a développé un système de production remarquable qui combine flexibilité (capacité à réaliser des meubles uniques sur mesure à grande échelle), automatisation (les opérations d’usinage et une partie des opérations d’assemblage sont réalisées par ou avec l’assistance de robots), la digitalisation de l’usine (l’information provenant du client génère de manière automatique les ordres de fabrication dans l’usine sans médiation humaine).

Mais ces évolutions technologiques dessinent-elle pour autant l’avènement d’un nouveau modèle de référence dans le domaine de la production ? C’est la question à laquelle les intervenants de la journée ont tenté de répondre.

Après avoir visiter le site de production U2, les participants au Stammtisch ont pu écouter et échanger avec :

Wolfgang THORWART (Directeur Développement Produit de la SALM) qui a présenté la stratégie de l’entreprise ainsi que les enjeux liés à la conception des cuisines.

Olivier OFNER (Directeur Technique de la SALM) qui est à l’origine de la conception de cet outil industriel et qui a présenté le potentiel de son outil de production et les innovations qui le caractérisent.

Patrick LLERENA (Professeur d’économie à la FSEG et au BETA) a développé les enjeux en termes de flexibilité dans la construction d’avantages concurrentiels.

Christophe LERCH (Maître de conférence en gestion à l’IUT Louis Pasteur et au BETA) a présenté le « SALMISME » comme une nouvelle forme d’organisation susceptible de dépasser le Toyotisme comme modèle de référence.