Les migrants: charge ou chance pour la France?

5 September 2016

A l’occasion de l’Université d’été du MEDEF organisée le 1er Septembre à l’Université de Strasbourg, Mathieu Lefebvre, enseignant chercheur de la faculté est intervenu au cours de la conférence débat « Les migrants : charge ou chance pour la France ».
Retour sur un sujet brûlant d’actualité :

M. Lefebvre université d'été du MEDEFAccompagné de Pierre Henry, directeur général de l’association France Terre d’asile ainsi que de Patrick Taran, président de Global Migration Policy Associates, Mathieu Lefebvre réfute la question volontairement grossière « les migrants nous volent-ils notre travail ?» posée par l’animateur Didier Bonnet.

Il précise que selon toutes les études récentes, il n’y a aucun impact négatif de l’immigration sur le PIB par habitant en France et que les conséquences sur le taux de chômage et les niveaux de salaires sont quasi nulles. En effet, non seulement le marché du travail français est capable d’absorber l’arrivée des migrants puisqu’ils représentent une force de travail qui compense la baisse de natalité et sont aussi des contributeurs de l’économie française, mais en plus, ces derniers occupent généralement des emplois délaissés par les habitants du pays.

Selon l’enseignant chercheur spécialiste des questions de politiques sociales, la plus grande problématique actuelle est l’accès grand public à l’information économique et sociale ; bien souvent, l’opinion publique est mal informée et a tendance à nourrir des formes de phantasmes sur les questions d’immigration.