Les étudiants-entrepreneurs, un bel avenir

29 November 2016

Nous avons eu le plaisir d’interviewer Sandra Willauer et Ghislain Auclair, vainqueurs du prix Pépite-Tremplin ainsi que Sabine Cullmann, responsable du Diplôme étudiant(e)-entrepreneur (D2E). Le prix Pépite-Tremplin entrepreneuriat étudiant est un prix national qui constitue l’une des actions phares du plan en faveur de l’entrepreneuriat étudiant. Il a pour objectif d’encourager et de soutenir les projets de création d’entreprises chez les étudiants et les jeunes diplômés en récompensant les meilleurs projets innovants issus des Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (PEPITE).

Les projets des deux candidats dont le détail est abordé ci-dessous ont été possibles grâce au statut « étudiant-entrepreneur » mais surtout par la mise en place en 2015 du Diplôme  étudiant(e)-entrepreneur (D2E), affecté à la Faculté des sciences économiques et de gestion de l’Université de Strasbourg.

Sandra Willauer prix pépiteSandra est issue de la HEAR, Haute École des Arts du Rhin de Strasbourg où elle a été diplômée d’un Master en didactique visuelle. Son projet « Hors Piste » consiste à développer des kits d’activités créatives adaptées aux personnes « à besoins spécifiques », en particulier aux personnes en situation de handicap mental. À l’origine, Sandra a répondu à une sollicitation qui lui a été faite par une éducatrice spécialisée dans le domaine du handicap, sollicitation qui s’est transformée en projet de fin d’études : concevoir des activités créatives adaptées aux jeunes adultes en situation de déficience intellectuelle. Grâce aux stages que Sandra a effectués, elle a pu concevoir le prototype d’un premier kit destiné aux établissements spécialisés composé notamment materiel adapté et de conseils créatifs destinés au personnel encadrant.
Aujourd’hui, Sandra a décidé de produire dans un premier temps un kit qui sera utilisable par les familles. Celui-ci pourra être envoyé par voie postale, et sera disponible fin 2017. Le projet initial, de kit destiné aux établissements spécialisés, sera très certainement poursuivi en 2018.

Ghislain Auclair prix pépiteGhislain est issu d’un doctorat en génétique de l’Université de Strasbourg et féru de biotechnologie et de biologie. Il monte actuellement son entreprise « Greenovation » et a rejoint le master Ingénierie des Projets Innovant (IPI) dans le but de renforcer ses compétences en marketing, business, finance... Sensible aux problématiques écologiques dans les grandes villes telles que la pollution et la surconsommation d’électricité, il a souhaité trouver des solutions grâce à la génétique, et lui est ainsi venue l’idée de créer des plantes « bioluminescentes ».
Rapidement, il s’est entouré de plusieurs docteurs pour l’épauler au mieux et avec son équipe, ils ont pu agrandir leur réseau avec des partenaires comme Alsace Innovation, Semia et le Réseau Entreprendre… qui les ont aidés à développer leur projet. En parallèle, ils ont pu créer le protocole ainsi que le business plan. L’objectif est aujourd’hui de mettre au point le prototype pour déclencher la suite, c’est-à-dire la création de la startup. Ghislain espère que d’ici 6 mois, une première preuve de concept sera réalisée, au bout de 2 ans, des prototypes vendables et par la suite, voir plus grand en créant non pas une plante bioluminescente mais un procédé capable de transformer n’importe quel type de plantes pour, pourquoi pas, remplacer certains lampadaires dans les villes !

A la création des statuts des sociétés, Sandra et Ghislain toucheront respectivement 20 000 et 5 000€. Leurs sociétés devront être créées d’ici mi-2018. Pour Sandra, cet argent lui permettra d’éditer une première série de kits et en rémunérant imprimeurs et fabricants locaux. Pour Ghislain, le réel gain de ce prix a été la médiatisation de son projet qui lui a permis encore une fois d’accroître son réseau. Cet argent pourrait servir de base à une campagne de crowdfounding ou d’un dépôt de propriété industrielle plus avancé.
Le prix PEPITE a récompensé 53 projets. Les sommes s’échelonnent de 5 000 € en passant par 10 000 € pour arriver jusqu’à 20 000 € dans le but de récompenser les projets les plus prometteurs.

Pour Ghislain et Sandra, le maître mot est : osez. « N’hésitez pas à parler de votre idée. Prenez votre temps pour réfléchir pour pouvoir y aller crescendo ».  

Le dispositif d’accompagnement mis en place dans le cadre du D2E a été une occasion en or pour eux de pouvoir rencontrer des professionnels, de discuter de leur projet avec leurs camarades de promo et d’avoir leurS avis, de s’habituer au monde entrepreneurial et bien entendu de faire parler de leur projet. Cette formation se déroule sous forme d’ateliers coaching, qui permettent notamment aux étudiants de se créer un réseau.