Si vous ne voyez pas ce message, visualisez-le sur votre navigateur

Lettre d'information

9
Mai 2017

Édito

Impact économique du mois de mai

Le joli mois de mai, comme le souligne Jacques Prévert, fait le bonheur de beaucoup par ses jours fériés. 2017 est une année particulièrement sympathique de ce point de vue. Profitez de ces journées sans crainte pour le PIB de la France, de nombreuses études montrent que l’impact est négligeable et, même si l’activité touristique, boostée ces jours-là, ne compense pas totalement la perte du PIB des autres activités (environ 0.12 point de PIB en moins), l’effet positif sur le moral des ménages est, quant à lui, garanti.

La faculté des sciences économiques et de gestion n’en reste pas moins très active comme en témoigne cette newsletter !

Thierry Burger-Helmchen, doyen de la Faculté

Sommaire

Sous la loupe de l’éco : le revenu universel

Le revenu universel a été mis sur le devant de la scène par les débats autour de la présidentielle. Repris par tous les bords de l'échiquier politique, l'idée interroge les électeurs et est souvent mal comprise. C'est pour rassembler toutes les connaissances en économie sur ce sujet et faire ensemble un état de la recherche que des enseignants de la Faculté, chercheurs au BETA, se sont réunis fin mars pour une table ronde. Retour en images sur leurs réflexions.

revenu universel Ermees

Comparatif de la politique d’emploi de Macron et Le Pen

Francesco De Palma, enseignant-chercheur spécialisé sur de l’économie du travail, a été interviewé par France Bleu Alsace pour détailler les programmes économiques des candidats à la présidentielle. Vous pouvez réécouter son intervention ici.

Quatre bourses Eiffel pour la Faculté !

Cette année, à l’Université de Strasbourg, sept étudiants étrangers de niveau master sont lauréats de la prestigieuse bourse Eiffel, attribuée par le ministère des Affaires étrangères français. Un chiffre en augmentation puisque l’an dernier, cinq étudiants seulement avaient été sélectionnés. Destiné à soutenir l'action de recrutement à l'international des établissements d'enseignement supérieur français pour attirer l'élite des étudiants étrangers, ce programme est particulièrement sélectif. Il permet aux lauréats de bénéficier d’une bourse d’études importante (1 181 euros par mois). 

Quatre de ces étudiants vont suivre des études à la Faculté et voient ainsi leur parcours académique récompensé et encouragé. Une reconnaissance double, puisqu’elle distingue aussi le caractère d’excellence de la formation choisie par l’étudiant. Ces étudiants se trouvent ainsi financés pour poursuivre leurs études dans les master Finance, Macroéconomie et politiques européennes et Economie et Management de l’Innovation.

L’association des étudiants du master Gestion du risque et assurances

Le mois dernier, les étudiants en première et seconde année en Master d'Assurance et Gestion des Risques, ainsi que Mme Spaeter, M. Lefebvre et M. Schmitt, se sont rassemblés pour un moment convivial. Organisé par l'AMGRA, Association du Master en Gestion des Risques et Assurance, cet événement a permis aux étudiants et leurs enseignants de se réunir dans un cadre moins conventionnel que celui de la Faculté.

Cette soirée a contribué à créer une réelle solidarité entre les étudiants de M1 et M2 et la présence des responsables du Master a renforcé la facilité d’échange, le tout dans une bonne ambiance.

Une telle soirée est sans aucun doute à réitérer, notamment l'année prochaine avec les anciens et nouveaux étudiants, afin qu'une réelle cohésion se crée.

Suite au succès de cet événement, l’AMGRA, association jeune mais dynamique, organisera de nouveaux événements prochainement (réseaux des anciens, conférences…). N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez participer aux prochaines manifestations.

Retour sur le gala AESES 2017

Le Gala des Sciences Eco s'est déroulé le vendredi 7 avril dernier au sein de la Faculté des sciences économiques et de gestion.
Ce fut l’occasion pour les étudiants, enseignants, personnels administratifs et anciens étudiants de profiter d’une soirée au sein de la Faculté, non pas pour travailler mais pour festoyer autour du thème du Cirque des année 30 qui les a accompagnés tout au long de la soirée.

Animation, repas et crémant se sont mélangés pour permettre à près de deux cent personnes de profiter d’une soirée inoubliable dans la Faculté spécialement décorée pour l’occasion.

Organisé par l’AESES, ce Gala a encore une fois séduit et restera dans les mémoires des participants pendant de nombreuses années.

Toute l’équipe de l’AESES remercie Mr le Doyen pour lui avoir permis d’organiser le gala au sein même de notre Faculté, mais également Claudine Berst qui, depuis de nombreuses années, accompagne l’association pour lui permettre de réaliser tant de projets.

Le Gala de l’année prochaine s’annonce d'ores et déjà spectaculaire,d’ici là restez informés de toute l’actualité de l’AESES en suivant l'AESES sur facebook.

Le gala en images ici!

Aztek, le jus de pastèque 100% bio et 100% jeunes entrepreneurs !

Vous aimez la pastèque ? Alexis aussi ! Grâce à lui, vous pourrez en boire dès cet été autant que vous le voulez, en exclusivité sur Strasbourg !

En parallèle de ses études, Alexis Wydra a d’abord opté pour le statut d’étudiant-entrepreneur et, son master de droit en poche il suit cette année le D2E (diplôme d’étudiant-entrepreneur) de la faculté. Grâce à cette formation Alexis peut profiter du soutien d’un coach attitré qui lui fournit un cadre et un suivi régulier, d’ateliers encadrés par des professionnels dans des domaines spécifiques à l’entrepreneuriat, mais surtout de la sécurité du statut d’étudiant tout en développant à temps plein son projet.

« Je me suis toujours dit que je voulais créer ma propre structure et faire les choses moi-même, pour voir un projet grandir du début à la fin, et avoir la chance de toucher à tout ! Être entrepreneur c’est vraiment très diversifié ! J’en ai aujourd’hui la confirmation, je ne vois pas le temps passer et ça me plait vraiment ! » 

Le D2E c’est aussi un échange au sein de la promo, de l’entraide, chacun ayant des compétences différentes :

« Dans le groupe, on se connait tous, certains m’ont par exemple proposé de faire du graphisme pour m’aider. On se voit régulièrement en plus des ateliers, on est une dizaine autour de 5/6 projets différents, certains travaillent ensemble sur un projet commun. »

Alexis, lui, mène son projet avec son ami d’enfance Antoine Ehrmann. Tous deux ont eu l’idée un peu folle de « boire la pastèque » un jour de grande chaleur. Après avoir constaté que ce jus n’existait pas en France, Alexis et Antoine ont plongé dans l’aventure entrepreneuriale et se sont mis à l’épreuve au cours du Start-up week-end Strasbourg organisé en novembre dernier. Ils ont été sélectionnés par Freelandease, une plateforme de crowdfunding dédiée aux projets du Grand Est, pour lancer une campagne de financement qui leur a rapporté 11000€ (ils espéraient récolter 8000€ c’est dire le succès de leur projet) !

« Depuis, c’est la folie : cette campagne nous a permis de bénéficier d’une belle visibilité et nous avons reçu beaucoup de commandes. On n’a pas eu le temps de sortir la tête de l’eau ! On doit se concentrer sur la période de l’été, c’est le coche à pas louper ! Nous devons être présents partout afin de nous assurer de passer l’hiver où, forcément, on verra une baisse des commandes. »

Le lancement approche à grands pas, et vous pourrez déguster en exclusivité leur jus de pastèque le samedi 27 mai aux Galeries Lafayette, avant de retrouver cet été les petites bouteilles d’Aztek en magasin !

En attendant, vous pouvez les suivre sur Facebook ou visiter leur site