Informations situation COVID-19

ACTUALISE AU 6/05 8 :00

A DESTINATION DES ETUDIANT.E.S : INFORMATION IMPORTANTE SUR LES STAGES

Ce point est fait dans l’état actuel (8/05) des informations données par l’Université et les autorités nationales. Il sera actualisé dès que des informations complémentaires seront disponibles.

À partir du 11 mai et sous réserve des éventuelles limitations à la levée des mesures de confinement édictées par les autorités gouvernementales les stages interrompus au moment du confinement ou les nouveaux stages seront de nouveau autorisés sur le territoire national dans les conditions suivantes :

• Dans la mesure du possible il est toujours très fortement recommandé d’effectuer le stage sous forme de télétravail intégral ou partiel. Les étudiant.e.s concerné.e.s devront demander cependant l’approbation par leur responsable pédagogique et leur tuteur en entreprise : un échange de mails entre le tuteur de stage, le responsable pédagogique et l’étudiant.e précisant les conditions de mise en œuvre en télétravail sera suffisant.

• Quand le stage ne peut se dérouler sous forme de télétravail, l’organisme d’accueil devra avant toute autorisation de reprise du stage ou toute signature de nouvelle convention indiquer au stagiaire et au responsable pédagogique du stage quelles sont les mesures de prévention contre le COVID-19 mises en œuvre pour la durée du stage au sein de son organisme. L’attention sera en particulier portée sur les points suivants :

- Adaptation de l’organisation du travail, notamment grâce à la rotation d’équipes.

- Mesures de protections individuelles fournies au stagiaire (masques, équipements particuliers, etc.)

- Limitation au strict nécessaire des réunions,

- Limitation des regroupements de salariés dans des espaces réduits,

- Limitation des déplacements aux seuls déplacements indispensables

• En fonction des éléments transmis par l’organisme d’accueil le stagiaire décidera s’il souhaite effectuer le stage et le responsable pédagogique donnera ou non son autorisation.

• Le document suivant (annexe sécurité sanitaire) devra être rempli et signé, en supplément aux conventions habituelles, que celles-ci aient déjà été signées ou non.

Il est rappelé que, si l’étudiant.e ne souhaite finalement pas effectuer son stage ou bien si le responsable pédagogique décide de ne pas donner son accord, des modalités alternatives de validation de la période de stage sont proposées à l’étudiant.e par le responsable de la formation

Concernant les stages internationaux, les déplacements à l’étranger sont extrêmement perturbés (voire impossibles dans certains pays), a fortiori les déplacements hors Union européenne. C’est pour cela que les stages à l’international à partir du 11 mai restent déconseillés (hors situation de télétravail intégral évidemment). Des dérogations pourront toutefois être accordées en particulier lorsque l’étudiant réside actuellement déjà dans le pays du stage. L’autorisation devra être au préalable accordée par le Directeur Général des Services en cas de stage à l’extérieur de l’Union européenne.

Dans tous les cas où le stage n’a pas commencé ou a été interrompu :

- si une convention de stage a déjà été signée par toutes les parties, il faut établir un avenant à cette convention pour modifier les dates, avenant qui doit être également signé par toutes les parties prélablement au début ou à la reprise du stage (ainsi que le cas échéant l’annexe de sécurité sanitaire).

- si la convention de stage n’a pas déjà été signée par toutes les parties (y compris si la convention était dans le circuit de signature), une nouvelle convention de stage doit être établie par le biais de P-stage, et devra être signée par toutes les parties (ainsi que le cas échéant l’annexe de sécurité sanitaire).

Il est rappelé qu’aucun stage ne peut commencer si la convention et le cas échéant l’avenant et/ou l’annexe sécurité sanitaire n’a pas été signée.

Dans tous les cas de stage effectué à l’étranger, nous vous recommandons de prêter attention aux conditions de santé dans ce pays ainsi qu'aux conditions de remboursement des frais médicaux. Si les conditions l'exigent, un retour en France ne sera pas considéré par la faculté comme une rupture unilatérale de contrat vous pénalisant pour votre diplôme, la situation sera évaluée au cas par cas. Si vous êtes dans cette situation, vous devez impérativement contacter le responsable de votre formation.

Dans tous les cas, sachez que compte tenu de la situation exceptionnelle, la validation de votre année universitaire pourra se faire sans la réalisation de stage ou avec un stage de durée inférieure à celle en principe prévue dans les MECC, le cas échéant avec l’organisation d’une épreuve alternative de type mémoire.

Enfin bien entendu, soyez attentif.ves aux messages du gouvernement français ou des gouvernements de vos pays de nationalité, dont les recommandations et directives s'imposent à tou.te.s et le cas échéant prévalent sur celles de l'Université.

Pour tout renseignement et demande par rapport à votre situation, contactez votre responsable de formation, et pour les procédures administratives liées à la convention, aux avenants et à l’annexe sécurité sanitaire, contactez Eve Heitz à la scolarité (eve.heitz@unistra.fr). La signature des documents peut se faire par voie électronique.